Nos conseils pour valoriser ses soft-skills à l'embauche



Dans un précédent article que vous pouvez retrouver ici, nous avons défini ce qu’étaient réellement les soft-skills et en quoi il pouvait être important de les maîtriser, notamment dans sa vie professionnelle. En effet, les soft-skills sont très appréciés par les recruteurs et nous allons vous donner quelques techniques simples pour les mettre en avant et vous aider à décrocher le poste de vos rêves. C’est parti !


Mettre en avant vos soft-skills grâce aux réseaux sociaux


Il est commun de penser que les réseaux sociaux peuvent être des ennemis à l’embauche, mais s’ils sont bien gérés ils peuvent au contraire vous servir à vous montrer sous votre meilleur jour. Ces plateformes sont un endroit idéal pour montrer sa maîtrise d’un éventail de soft-skills. Bien sûr, quand on pense à un réseau social utile pour sa vie professionnelle, LinkedIn arrive en tête. Pour optimiser votre profil vous pouvez prendre le soin de remplir la partie « compétences » avec les soft-skills que vous maîtrisez. Par la suite, vous pouvez démontrer votre maîtrise de ces compétences en postant tous types de contenus qui le prouvent.


Mis à part les réseaux, un blog ou un site personnel sont également d’excellents moyens de mettre en avant vos compétences, alors mentionnez les !


L’importance du CV


L’importance de votre CV dans le processus d’embauche n’est plus à démontrer, c’est pourquoi il faut prendre le temps d’y mentionner toutes les compétences avec le poste recherché. Bien qu’on pense souvent à y mentionner nos hard skills, il ne faut pas oublier de mettre en lumière ses soft-skills.


Le CV est bien souvent le moyen par lequel les recruteurs se font leur première impression à votre sujet. Il faut donc mettre un point d’orgue à mettre en valeur vos compétences car il ne faut pas oublier qu’à compétences techniques égales, ce qui vous différenciera d’un autre candidat aux yeux d’un recruteur seront vos soft-skills.


L’heure de l’entretien d’embauche


L’entretien est souvent la dernière étape du processus de recrutement, il est déjà dur d’en obtenir un alors il ne faut surtout pas se rater. C’est encore une fois une occasion de valoriser vos soft-skills en milieu professionnel. Ne faites surtout pas l’erreur de vous contenter de faire une liste de toutes vos compétences, sans réel lien entre elles. Faites valoir uniquement les compétences qui seront utiles pour le poste que vous visez. Par exemple, si vous postulez pour un poste de secrétaire vous pouvez faire valoir votre sens de l’organisation. Tentez au maximum de prouver chaque compétence par un fait précis tiré de vos expériences professionnelles passées, cela permettra au recruteur de se projeter. Vous pouvez également parler des compétences que vous ne maîtrisez pas encore mais pour lesquelles vous êtes en cours d’apprentissage.


Il existe également de nombreux soft-skills qui ne nécessite pas de mots pour être montrés lors d’un entretien : sens de l’écoute, curiosité, empathie, autant de compétences qui plairont à la personne en face de vous.


Voilà, nous vous avons livré tous nos conseils pour mettre en avant vos soft-skills. Après avoir compris leur importance, pourquoi ne pas apprendre à en maîtriser davantage ?


0 commentaire