Le narrative design dans les jeux vidéo



Le design narratif, ou narrative design, est un élément central du monde du jeu vidéo puisqu’il est au coeur de sa conception. En effet, la narration permet d’immerger le joueur dans une ambiance ou un univers. Le narrative design permet donc de raconter une bonne histoire contenant tous les éléments scénaristiques indispensables à la qualité globale du jeu.


Qu’est-ce-que la narration ?


La narration est la clé pour impliquer le joueur dans une expérience vidéoludique satisfaisante, mais à quoi correspond-elle vraiment ? La narration est un concept qui existe depuis l’antiquité, au sens littéraire elle signifie la transmission d’un récit. Ce dernier suit souvent un schéma narratif classique qui s’articule de la façon suivante : tout d’abord, on pose une situation initiale qui va permettre de présenter les différents protagonistes ainsi que l’intrigue, ensuite viennent les péripéties et les éléments perturbateurs qui barrent la route du héros, enfin, un ou plusieurs éléments amènent au dénouement du récit et à la résolution de la situation.


Et le jeu vidéo dans tout ça ?


Dans le jeu vidéo, la narration passe aussi bien par des textes comme des dialogues que par l’image. C’est donc une combinaison des types de narration que l’on pourrait retrouver au cinéma ou dans un roman. Pour ce qui est de la narration par le texte, celle-ci se doit d’être concise et dynamique pour ne pas ennuyer le joueur. Pour cela on peut s’aider des dialogues qui vont permettre de dynamiser le texte. Quant à la narration par l’image, les cinématiques sont un très bon moyen de la rendre efficace et dynamique. Il est très important de faire en sorte que la narration renforce le sentiment d’implication du joueur. C’est pour cette raison qu’il faut créer des situations interactives où le joueur est actif et peut par exemple faire un choix de dialogue ou prendre une décision importante qui modifiera la suite des événements.


Le rapport avec l’apprentissage et les serious games


La narration est très importante dans un serious game puisqu’elle permet de placer le joueur dans des situations proches du réel dans lesquelles il devra faire des choix. Si les serious games sont un excellent moyen de se former c’est grâce à la narration qui aide grandement à l’apprentissage. En effet, on a tendance à mieux retenir les informations lorsqu’on peut les associer à des émotions ou des souvenirs marquants. Un récit au sein duquel le joueur se sent impliqué peut donc faciliter la transmission d’un message ou d’une notion.


En conclusion


La narration n’est donc pas un élément à négliger lorsque l’on crée un jeu vidéo. Elle permet de raconter, de présenter différents personnages, de transmettre des émotions, tout ça pour impliquer le joueur au maximum. Le jeu vidéo laisse une grande liberté aux narrative designers qui peuvent à la fois se servir de techniques de narration issues de la littérature comme de techniques issues du cinéma.

0 commentaire